L'Echiquier de Pont-Audemer : site officiel du club d'échec de PONT AUDEMER - clubeo

Derniéres rondes

22 avril 2014 - 08:43

Défaits avec un potentiel grandissant. Le club murit.

Fin de saison difficile en nationale 4

L'échiquier de Pont-Audemer finissait sa saison le week end du 4 et 5 avril en affrontant Grand Quevilly et Conches.

Malgré un effectif de 24 joueurs, il fallait le renfort de notre jeune recrue, le capitaine de l'équipe 2 Jean Olszeswski, le bouliste des plateaux et la future championne Fleur Simon : La Rose Noire des cases blanches. Jolie comme son prénom, noire pour ses cheveux, et vous pique si vous ne faites pas attention à votre jeu.

Il restait néanmoins que le huitième échiquier était absent. C'est donc avec une moyenne de 1626 elo contre 1785 pour Grand Quevilly que Pont-audemer se présentait.

Jean qui revenait aux sources des échecs cette année, rencontrait Manon et elle avait décidé de ne pas lui conter fleurette. Première victime 2 à 0 pour grand Que.

La Rose Noire livrait une belle leçon d'ouverture, mais il va falloir cette année voir les milieux de parties pour résister un peu plus. Bravo à Fleur, car elle ne perdait la partie qu'après 1 heure 30 de jeu.

La confrontation Yougo-Roumano allait pour la septième fois tourner en défaveur de notre Vlad Tépès. petite anecdocte de ce match: le yougoslave Jabor Besim voulait inventer un nouveau réglement, on appuie sur la pendule du match d'à coté après avoir joué. Ce geste s'est produit une dizaine de fois, et notre chesselectronicien Dominique qui jouait à coté à du écrire stop sur un papier pour avertir Jabor. 4 à 0 pour Grand Que

C'est donc Notre Chessélectronicien, Dominique Rousseau, allait réveiller l'orgeuil pont-audemérien, et infligeait la première défaite des locaux. 4 à 1 pour Grand Que

Deuxième moment rigolo de la journée. L'internationale appelle Le Fou De La Venise Normande. Ce deuxième FIDE sur son chemin devait lui donner envie de se surpasser. Très solide, après trois heures 45 de combat, Benoit Tribillac proposait le nul. Instant de panique, Le Chesslectronicien, capitaine était absent. il restait trois minutes à la pendule pour votre Fou. les recherches l'emmène dehors, le capitaine refuse. La partie reprend tout est bloqué, deuxième proposition. 40 secondes à la pendule, le capitaine absent. Antoine, passant heureusement à ce moment avec Mon Vlad Tépès me conseillaient d'accepter la nulle. De retour de cigarette, le Chesslectronicien fustigeait du regard le cinquième échiquier.

4 à 1 pour Grand Que avec la victoire assurée après cette nulle.

Mais si le Légiste des cases blanches, Antoine Simon, avait conseillé la nulle, c'est pour la bonne raison qu'il connaissait déjà le score final. D'une Rigueur incroyable qu'il la qualifiée toute l'année, Antoine appliquait une finale de Fous opposés de très belle manière.

4 à 2

Pendant ce temps, l'Incorruptible Franck Culleron, avait décidé de tester les finales perdantes pour vérifier leur authenticité. Effectivement, il est tres dur de gagner avec roi tour contre roi 2 tours fou et cavalier plus pions. Franck confirmait les tests parus dans mickey parade, et offrait la victoire à Grand Quevilly sur le score de 5 à 0

 

Le dimanche, Guy Pineau, Président de Conches retrouvait le chemin de la salle de Pont-Audemer.

Pour cette dernière ronde, une vision suréaliste s'offrait à moi. J'attendais devant la salle les équipes. Une silhouette s'avançait dans l'ombre du soleil. (ne cherchez pas à visonner l'image, il faut la vivre). Tel Don Quichotte ou Sullivan dans monstre et compagnie, le Général Bosco voulait une dernière victoire. Difficle duel car il allait rencontrer le Fameux Jean Marie Duverne.

Celui qui a formé les meilleurs espoirs d'Evreux et qui a décidé de fournir son savoir à Conches maintenant pour le plus grand bonheur de la jeunesse conchoise.

Blessé à l'orteil gauche, le vieux général était bien l'incarnation du célèbre chevalier de la Mancha. Foncant avec son roi sur la tour et le pion adverse, il devait s'incliner

La Rose Noire, toujours sûre dans ses ouvertures, se fanait en milieu de partie devant l'aigle de la route. Guy pouvait régler son GPS pour le retour.

Jean, le Bouliste des plateaux, était gagnant. Mais sa technique des finales de tours est encore mal maitrisée et obtenait donc la nulle.

2 à 0 pour Conches

Mon Vlad Tépès avait soif de vengence. La partie allait être une démonstration de coups tordus. Son adversaire, pris à la gorge ( quoi de plus normal quand on rencontre Dracula) s'inclinait.

2 à 1

L'internationale m'appellant toujours, un nouveau fide m'était offert. Les parties longues deviennent mieux préparées avec le temps. Mohamed, que je félicite d'être à ce niveau pour avoir démarré les échecs en septembre, me rendait les armes.

2 à 2

Le Légiste des cases blanches, fatigué de sa saison, n'obtenait que la nulle.

Le Chesslectronicien tentait la défense ouverte avec Roi central. Guus qui a arrété le poker à notre grand désespoir ( car il lui arrivait de se coucher à 5 heures le samedi pour jouer le dimanche) ne commétait aucune faute et gagnait sa partie.

3 à 2 pour Conches

l'Incorruptible, toujours lecteur des variantes perdantes, approfondissait ses recherches. C'est là que les échecs sont un sport merveilleux, car après six heures de jeu, tout le monde était penché sur le deuxième échiquier et attendait l'issue du combat. Franck en était maintenant certain, sa variante perdante l'était bien. Il fallait la transformer en nulle.

Les yeux pleins de larmes, il cherchait son capitaine. Celui jouait encore, mais je lui expliquais que lorsque Don Quichotte était tombé face aux moulins il fallait que Sancho Panza revienne vivant pour narrer leurs aventures. Toujours lecteur de Mickey parade, je lui expliquais dans un deuxième temps que la nulle c'était pas glop pas glop pour l'équipe.

Je pense que le poids des années commence à peser sur les épaules de L'incorruptible. Vers 19 heures, Franck gagnait la nulle.

Un très bon moment à vivre.

Je remercie sincèrement Jean et Fleur de nous avoir accompagnés. il n'est pas évident pour Jean et ses soucis de santé, et fleur pour son âge de tenir tout un week end face à des adversaires où la moidre erreur est fatale.  Bravo à eux

je remercie ensuite toutes les personnes du club qui ont fait que nous avons pu faire trois équipes. les jeunes qui vont nous surprendre l'année prochaine j'espère.

Je souhaite que notre réserve a pris du plaisir et revienne plus combattante.

Votre Fou de La Venise Normande

Commentaires

Isabelle Billard 26 avril 2014 20:40

Bonjour et un grand Merci pour cette tranche de rigolade rafraichissante : une double ronde comme si vous y étiez !

Staff
thierry claude
thierry claude 23 avril 2014 21:33

Pourtant quand je suis arrivé au club, tu m'avais dit de prendre ceux qui avait les numéros dans les dessins pour savoir quelle couleur prendre. Il me reste deux encyclopédies à remplir et je vais atteindre ton niveau. Car tu restes pour moi un exemple de maîtrise du jeu.

Staff
Franck Culleron
Franck Culleron 23 avril 2014 20:47

En fait ce n'est pas Mickey Parade mais un livre de coloriage de tests d'échecs (en noir et blanc) en couleurs trop compliqué pour moi

Staff
Franck Culleron
Franck Culleron 23 avril 2014 20:46

En fait ce n'est pas Mickey Parade mais un livre de coloriage de tests d'échecs (en noir et blanc) en couleurs trop compliqué pour moi

Staff
thierry claude
thierry claude 22 avril 2014 11:29

N'hésitez à partager vos impressions, à remercier, à nier, à rétablir la vérité. N'oubliez pas que comme dit Gueluck : Aux échecs on pourrait croire qu'il y a peu de forts joueurs et beaucoup de mauvais. Cependant il y a autant de joueurs qui gagnent que de joueurs qui perdent.